Les dépenses à prendre en compte dans le cout d’un bébé commencent notamment même avant sa naissance et continuent jusqu’à ce qu’il soit en mesure d’être assez indépendant. Allant des matériels pour la naissance jusqu’aux vêtements, vous allez beaucoup dépenser. Voici tout ce dont vous allez prendre en compte.

Les matériels à acheter avant la naissance

Les dépenses à prendre en compte, il faut déjà les savoir même avant la naissance de votre bébé. En effet, ce sont notamment les préparatifs pour son arrivée. Vous devez avoir quelques matériels pour l’accueillir et vous devez déjà penser à tout ce dont il aura besoin au cours de ces prochains mois après la naissance. Voici donc les équipements nécessaires que vous devriez avoir :

  • un lit bébé ou un berceau,
  • une gigoteuse,
  • une poussette ou une poussette-combi,
  • une table à langer,
  • une baignoire,
  • un thermomètre de bain,
  • un lit parapluie,
  • un porte-bébé,
  • trois biberons,
  • un goupillon,
  • un chauffe-biberon,
  • les jeux d’éveil,
  • les vêtements.

Il y a donc beaucoup de dépenses que vous allez prendre en compte, il faut compter aux environs de 1 000 euros pour tout cela. Il est donc nécessaire de les avoir et d’investir au fur et à mesure de la grossesse pour ne pas avoir de très grosses charges après.

Les dépenses à prendre en compte après la naissance

Après la naissance, des charges quotidiennes viennent s’ajouter à votre livre. En effet, votre bébé a des besoins que vous deviez vraiment combler.

Les couches de bébé

Les couches vont vous couter au moins 50 euros par mois. C’est une dépense qui est assez lourde au début, car votre bébé ne sait pas encore faire ses besoins sur le pot. Pour éviter d’avoir une trop grosse charge, il vaut mieux préférer les achats en pack. Par ailleurs, vous pouvez aussi réduire le cout des couches en optant pour des couches lavables et le nettoyage constant des fesses de votre bébé. C’est à la fois économique et écologique, mais c’est pratique si vous avez le temps. Après les premiers mois, cette charge s’allège petit à petit, surtout si vous l’apprenez assez tôt à faire ses besoins.

Le lait infantile

Le lait infantile, comprenant de l’eau minérale et une boite de lait, devrait vous couter aux environs de 60 euros. C’est une charge qui s’ajoute aux mères qui ne peuvent pas allaiter leur bébé pour plusieurs raisons. Toutefois, si vous pouvez le faire, il faut juste investir dans trois soutiens-gorges d’allaitement à 10 euros l’unité.

Les produits de soin

Les produits de soins sont très utiles, non seulement à la naissance, mais aussi au fur et à mesure que le bébé grandit. Cela induit notamment une charge de 20 euros ou moins à la naissance. Pour cela, vous devez compter les ciseaux à ongles, le talc, le nettoyant pour corps et pour cheveux ou encore le lait de toilette. Les produits de soin à la naissance doivent être recommandés par votre médecin.

Les différentes dépenses supplémentaires

Il y a en effet des dépenses supplémentaires qui viennent s’ajouter indirectement à votre quotidien après la naissance de votre bébé. En effet, il faut tout d’abord sécuriser la maison lorsqu’il va apprendre à se déplacer un peu partout. Il faut aussi compter ses repas lorsqu’il sera un peu plus grand. Enfin, il faudra aussi lui attribuer une chambre, et donc investir dans d’autres matériels pour sa décoration et pour les meubles.