L’arrivée d’un bébé dans la famille peut générer des réactions très variées chez un enfant. Certains se sentent menacés et d’autres non. Les parents doivent donc agir face à la jalousie de l’aîné envers le deuxième enfant. La jalousie de l’aîné peut avoir des répercussions négatives sur le développement de celui-ci. Deuxième bébé et organisation vont donc de pair pour éviter cela.

Comment se manifeste la jalousie de l’aîné face à un deuxième enfant ?

La jalousie d’un enfant est tout à fait naturelle face à la naissance d’un nouveau bébé. En effet, il aura tout à coup l’impression qu’on lui a volé ses parents. Le temps que ses parents lui ont consacré jusqu’à présent sera accordé au nouveau bébé. Face à cela, il va réagir et cette réaction peut se manifester de différentes manières.

Avant tout, il va probablement chercher à vous tester en essayant d’attirer votre attention à travers des bêtises. Il va peut-être se mettre en colère au moment où vous donnez la tétée au nouveau-né. Les paroles ou les gestes agressifs sont souvent la manifestation de la jalousie de l’aîné. Il peut aussi s’exprimer de manière détournée. Aussi, la plupart des enfants se mettent à régresser, alors que d’autres se montrent indifférents envers le cadet. Mais cela dépend d’abord du caractère de l’enfant.

Comment aider l’aîné face à sa jalousie ?

Heureusement, il existe des moyens pour rassurer votre enfant et lui faire comprendre que vous l’aimez malgré le nouveau bébé.

Acceptez ses émotions

Faites part à votre enfant de votre amour. Faites-lui sentir que vous l’aimez autant que son petit frère ou sa petite sœur. Faites-lui comprendre qu’il est naturel s’il a du mal à accepter le bébé. Créez le contact entre l’aîné et le cadet. Attirez son attention sur la manière dont le bébé réagit aux câlins et aux voix. Parlez avec votre enfant de ses sentiments vis-à-vis du nouveau bébé.

Passez du temps avec lui

Pendant les moments de répit, passez du temps avec votre aîné en jouant par exemple ensemble. Discutez ensemble, cajolez-le et jouez à son activité préférée. L’important n’est pas de lui accorder tout votre temps, mais plutôt de partager des moments de qualité. Il sera ainsi rassuré de votre amour pour lui. Partagez la tâche : par exemple, quand la maman s’occupe du bébé, le papa peut jouer avec l’aîné. Cela évite que votre aîné se sente isolé, rejeté ou mis à l’écart.

Confiez-lui des responsabilités

Offrir une responsabilité à votre enfant lui fera sentir qu’il est utile et qu’il a un rôle à jouer face au bébé. Par exemple, confiez-lui des tâches comme aller chercher la couche du bébé. Vous pouvez aussi lui apprendre comment bien tenir un bébé. Faites-lui comprendre l’importance de son rôle en tant qu’aîné. Non seulement, il ne se sentira plus écarté, mais il pourra aussi se rapprocher de plus en plus du nouveau-né.

Comment prévenir la jalousie de l’aîné à l’arrivée d’un deuxième enfant ?

Pour prévenir le déclenchement de la jalousie chez l’aîné, il y a certaines choses que vous devez à tout prix éviter. Tout d’abord, évitez les conversations qui tournent constamment autour du nouveau bébé, notamment en présence de l’aîné. Il pourrait mal l’interpréter. Les comparaisons incessantes entre vos deux enfants sont aussi à exclure, surtout si elles sont toujours en faveur du nouveau-né.

Gardez en tête que vos deux enfants sont deux personnes bien distinctes. Dans ce cas, évitez de les mettre en compétition. Enfin, essayez si possible de conserver la chambre de l’aîné rien qu’à lui tout seul. Les mettre dans la même chambre ne fera qu’amplifier la jalousie de l’aîné. Certains parents peuvent penser que ce sont des gestes anodins, mais il en va de la santé psychologique de l’enfant. Dans les pires des cas, l’aîné pourrait finir par détester son cadet au point de vouloir lui faire du mal.